24/02/2017 - Dossier Inserm

Maladies auto-immunes : dompter le système immunitaire

Les maladies auto-immunes sont dues à des dysfonctionnements du système immunitaire, conduisant ce dernier à s'attaquer à tort à des composants de l'organisme. Face à ces maladies, l'enjeu pour les médecins et les chercheurs est d'arriver à contrôler le système immunitaire tout en conservant sa fonction normale.

Pour nous protéger efficacement contre les agressions extérieures, le système immunitaire doit faire la différence entre les intrus qu'il doit éliminer, et les composants de l'organisme qu'il doit ignorer. Cependant, il lui arrive de manquer de discernement. Il retourne alors ses armes anti-intrusion contre l'organisme, provoquant des maladies auto-immunes. Certaines lésions qui en découlent n'apparaissent que dans un seul organe ou tissu, comme dans le diabète de type 1 ou la myasthénie. D'autres affectent l'ensemble de l'organisme. C'est le cas du lupus érythémateux systémique.

Pour traiter ces pathologies, il s'agit d'identifier précisément les dysfonctionnements qui sont à leur origine, afin de les contrecarrer. Or l'affaire est complexe. D'une part, les attaques sont multiples. D'autre part, il faut parvenir à calmer le système immunitaire sans qu'il baisse la garde vis-à-vis des agents pathogènes...

Consultez le magazine en ligne





26/12/2016 - Dossier Inserm

Tests génétiques : Faut-il tout prédire ?

Faire parler les gènes, voilà tout l'enjeu des tests génétiques ! Leur but ? Déceler des particularités qui pourraient aider à diagnostiquer une maladie existante, à adapter un traitement ou même à prédire le risque de développer une pathologie dans le futur.

Les gènes ne sont pas visibles à l'oeil nu et, pourtant, ce sont eux qui dictent en partie ce que nous sommes : la couleur de nos cheveux, notre taille, les risques que nous avons de souffrir de certaines maladies... Les scientifiques s'y intéressent depuis longtemps et essaient notamment de décrypter leur langage, histoire de savoir ce que chacun d'entre eux gouverne.

Ainsi de nombreux tests génétiques ont été développés. Ces tests consistent à rechercher des anomalies sur la molécule d'ADN elle-même, ou à dépister des anomalies concernant le nombre ou la forme des chromosomes. Ils apportent des informations précieuses, relatives à la santé des individus ou à celle de leur famille. Mais si les tests génétiques viennent en aide à certains patients, leur utilisation doit restée raisonnée et raisonnable.

Consulter le magazine en ligne





07/09/2016 - Dossier Inserm

Le goût : Ami ou ennemi de notre équilibre nutritionnel ?

Sucré, salé, acide ou amer, le goût nous permet d’apprécier les saveurs des aliments : un système complexe qui nous permet de réguler notre alimentation tout en nous procurant du plaisir, beaucoup de plaisir. Parfois tellement qu’il peut conduire à des comportements alimentaires délétères et nous rendre malades !  

Bien plus complexe qu’on l’imagine, le goût est un système de détection chimique capable d’évaluer le contenu nutritif des aliments et de signaler la présence de molécule toxique. En nous aidant à déterminer la nature et la composition de ce que nous mangeons, il joue un rôle dans la régulation de la prise alimentaire. Mais le goût procure aussi du plaisir, influençant ainsi nos comportements alimentaires… et donc notre santé ! Chercheurs et cliniciens continuent à progresser dans la connaissance de sa perception.

Comment fonctionne le système gustatif ? Comment se développe-t-il et évolue-t-il au cours de la vie ? Pourquoi préfère-t-on certains goûts et comment ces préférences gouvernent-elles notre alimentation ? Pour répondre à cette question et à bien d’autres, découvrez le dossier du dernier numéro de Science&Santé.

Consulter le magazine en ligne









logo ministere sante logo sante publique logo inserm logo inra logo université paris13 logo sorbone paris cite logo cnam