Connexion
Associations entre scores alimentaires, les symptômes et le contrôle de l’asthme chez des adultes
Eur Respir J. 2018 52(1):1702572
Andrianasolo RM, Kesse-Guyot E, Adjibade M, Hercberg S, Galan P, Varraso R.

Les associations entre la qualité nutritionnelle de l’alimentation et l’asthme ont été peu étudiées. Nos objectifs étaient d’étudier les relations entre la qualité nutritionnelle globale de l'alimentation évaluée par trois scores alimentaires (l’Alternative Healthy Eating Index 2010 [AHEI-2010],  le mPNNS-GS [score Programme National Nutrition Santé-Guideline modifié] et le MEDI-LITE [literature-based adherence score to Mediterranean diet])  en lien avec 1) le score de symptômes de l’asthme, et 2) le contrôle de l’asthme. 

En 2017, 34 766 adultes participants de la cohorte NutriNet-Santé ont répondu à un questionnaire validé sur la santé respiratoire. L’asthme a été évalué par un score de symptômes (somme des réponses positives à cinq questions) et le contrôle de l’asthme par l’Asthma Control Test (ACT).

Environ 25 % des participants ont rapporté au moins un symptôme d’asthme et une meilleure adhérence à une alimentation saine, estimée respectivement par AHEI-2010, MEDI-LITE et mPNNS-GS, était associée à une diminution des symptômes d’asthme (pour l’AHEI-2010, l’OR ajusté était 0,79 [IC 95 % 0,75-0,84] chez les femmes et 0,67 [IC 95 % 0,60-0,75] chez les hommes). Chez les participants avec de l’asthme (n=2609), une association négative a été observée entre une alimentation saine et asthme mal contrôlé. Ce résultat était significatif chez les hommes (OR 0,39 [IC 95 % 0,18-0,84] pour l’AHEI-2010) et à la limite de la significativité chez les femmes (OR 0,73 [IC 95 % 0,53-1,01] pour l’AHEI-2010 ; p tendance = 0,06).

Une meilleure adhérence à une alimentation saine était associée à moins de symptômes d’asthme et à un meilleur contrôle de l’asthme. 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29997182


Publications